Merci de patienter pendant le chargement de votre Bulletin

Panorama DossierUn nouvel éclairage sur la durabilité des laboratoires

Dossier Posté sur 2021-12-20 15:11:38

Un nouvel éclairage sur la durabilité des laboratoires

Liens avec le processus PVS et l’Observatoire de l’OIE

Auteurs

Jennifer Lasley, Service de la préparation et de la résilience, Organisation mondiale de la santé animale (OIE).

Taille de la police - A A A +

L’Organisation mondiale de la santé animale (OIE) recueille une formidable quantité d’informations et de données auprès de ses Membres. La stratégie de transformation numérique de l’OIE permettra à l’Observatoire de l’OIE d’exploiter des données jusqu’ici inutilisées mais bel et bien existantes.

Grâce au généreux concours d’Affaires mondiales Canada, les données provenant des missions du Processus PVS pour les laboratoires sont actuellement utilisées pour déterminer ce qui limite la durée de vie des laboratoires. Les résultats qui en découleront éclaireront les Membres et l’OIE sur la façon d’améliorer la durabilité des laboratoires dans le monde. Cette activité s’inscrit dans la mission de l’Observatoire de l’OIE afin de mieux comprendre et de mieux suivre la mise en œuvre des normes internationales de l’OIE en accordant une place centrale aux éléments factuels.

Les données sur la mise en œuvre des normes internationales de l’OIE par les Membres, en ce qui concerne les laboratoires, seront plus faciles à consulter et à mettre à jour

La visualisation des données, les portails sur internet et les formulaires électroniques permettront de suivre de façon plus dynamique l’application des normes internationales de l’OIE, en particulier la Partie 1 des Manuels [1, 2] et les chapitres des Codes concernant les pratiques des laboratoires [3, 4].

Tableau de bord
Extrait du tableau de bord dynamique du sondage de l’OIE sur la gestion du matériel (2019) concernant la maintenance du matériel dans les laboratoires vétérinaires à travers le monde. Ce type de tableau de bord permet de visualiser tout ce qui peut contribuer à la durabilité, la qualité, la sûreté et la sécurité des laboratoires.

Les résultats obtenus avec les outils actuellement développés pour mesurer la viabilité des laboratoires dans le temps donneront des pistes qui pourront faciliter les négociations commerciales, les audits et les évaluations PVS. Cette approche permettra aussi à chacun des Membres de pratiquer sa propre évaluation en se servant des outils du Processus PVS et de l’analyse des tendances dynamiques.

Les données sur les performances des systèmes de laboratoires peuvent être utilisées pour l’évaluation des « compétences critiques » PVS

Les missions du Processus PVS pour les laboratoires, les premières à être proposées intégralement en ligne, en mars 2021, devraient faciliter la saisie des données, accroître leur qualité, simplifier leur compréhension, permettre une progression fluide tout au long du Processus PVS et les rendre plus accessibles à un plus grand nombre de Membres.

Avec la numérisation de la méthodologie du Processus PVS pour les laboratoires et des données connexes, les Experts PVS et les Membres pourront exploiter ces données et ces outils au-delà du terme de la mission et mieux déterminer le niveau de progression des Services vétérinaires en termes de compétences critiques relatives aux laboratoires.

Les données peuvent apporter un éclairage sur les investissements qu’il convient de faire pour des systèmes de laboratoires durables

La pandémie de COVID-19 ayant démontré l’importance pour un laboratoire d’être réactif et pérenne, les politiques et les processus décisionnels basés sur une approche factuelle sont plus essentiels que jamais. Les investissements devront être étudiés attentivement pour des progrès durables et être plutôt axés sur la préservation des performances, de la qualité, de la sécurité sanitaire, de la sécurité alimentaire et des compétences.

Une telle approche permet à l’OIE de s’assurer que ses normes sont pertinentes et adaptées, et que ses efforts en termes de renforcement des capacités répondent mieux aux besoins spécifiques de ses Membres.

https://doi.org/10.20506/bull.2021.2.3286

Références

  1. Organisation mondiale de la santé animale (OIE) (2021). – Partie 1. Normes générales. In Manuel des tests de diagnostic et des vaccins pour les animaux terrestres.
  2. Organisation mondiale de la santé animale (OIE) (2021). – Partie 1. Dispositions générales. In Manuel des tests de diagnostic pour les animaux aquatiques.
  3. Organisation mondiale de la santé animale (OIE) (2021). – Code sanitaire pour les animaux terrestres.
  4. Organisation mondiale de la santé animale (OIE) (2021). – Code sanitaire pour les animaux aquatiques.

Informations relatives à l'article

  • Les compétences des Services vétérinaires dans le domaine des échanges internationaux : état des lieux et formations adaptées

  • Mise en œuvre des normes de l’OIE sur la fièvre aphteuse dans les Amériques

    L’analyse des données : un moyen de visualiser la mise en œuvre des normes de l’OIE